Blog

Actualités sorevo

Recyclage de ferrailles : Sorevo met en place un procédé innovant

Déc 30, 2020

Au terme de plusieurs années de réflexion et d’une année de réaménagement de son centre de recyclage de Bessancourt, dans le Val d’Oise, Sorevo dévoile une toute nouvelle chaîne de valorisation des métaux. Construite à partir d’équipements sourcés dans toute l’Europe, cette chaîne permet au centre de développer son offre locale de matières premières secondaires. Retour sur un procédé innovant. 

Une nouvelle chaîne de valorisation de ferrailles  

Une chaîne dédiée au E40, Zorba, Zurik

La chaîne de recyclage de métaux, testée par Sorevo en cette fin 2020 et mise en service début 2021, permet de trier les matériaux contenus dans les biens de consommation de la vie courante comme l’électroménager, la tôle, les meubles, mais également des déchets professionnels comme des chutes industrielles, des chutes neuves automobiles, les métaux ferreux en mélange et les chutes de déconstructions. 

Dès leur réception, ces déchets sont identifiés, pesés et regroupés en quantité importante. Les ferrailles sont par la suite broyées. Le système d’aspiration enlève les poussières et isole la fraction légère. La fraction lourde subit une séparation électromagnétique. Les déchets inertes et les métaux ferreux sont séparés de la matière broyée. Ensuite, Le E40 est ainsi valorisé et les qualités de métaux non-ferreux Zorba et Zurik sont récupérées. Le centre de recyclage n’a plus qu’à contrôler la qualité de la matière broyée, le E40, avant sa remise en vente.

Une réponse aux besoins locaux

Le premier objectif de cette nouvelle chaîne de valorisation est de répondre à une demande locale. Jusqu’alors, certains flux entrants ne pouvaient pas être traités. Le centre de recyclage ne disposait pas des équipements nécessaires. Les matières étaient donc directement revendues pour l’exportation. Désormais, Sorevo gagne en compétitivité en élargissant sa gamme de production de métaux recyclés. Les fonderies et aciéries peuvent se fournir directement et localement en E40.  

Une illustration des engagements Sorevo 

Cette nouvelle chaîne de valorisation est une parfaite illustration des valeurs prônées par Sorevo depuis plusieurs années : proximité, autonomie et écologie. 

Autonomie

Depuis sa création en 1984, Sorevo Environnement a toujours eu à cœur de rester indépendant. Grâce à ce statut, le centre de recyclage reste agile dans ses processus et chaîne de valorisation. C’est pourquoi Sorevo a pu simplement et rapidement mettre en place une nouvelle chaîne de recyclage pour valoriser les métaux ferreux. 

Proximité

En créant une chaîne dédiée aux produits de consommation courants, Sorevo peut traiter plus de flux entrants et valoriser de nouvelles matières encore peu recyclées en France. Le centre crée une nouveau cercle vertueux local. Cela permet de traiter les déchets sur place, de  limiter les exportations de déchets et de satisfaire la demande de matière première secondaire des industriels sidérurgistes du territoire . Par ailleurs, tous les équipements de la chaîne de valorisation proviennent de fournisseurs basés en Europe. Une certification Origine FRANCE Garantie sera lancé au premier trimestre 2021.

Écologie

En tant que centre de recyclage, Sorevo s’engage quotidiennement dans une démarche écologique et environnementale. D’un côté, en développant l’offre locale, Sorevo limite l’ empreinte carbone des activités de valorisation. Réduire les exportations de déchets et les importations de matières premières secondaires réduit considérablement les émissions de gaz à effet de serre. D’un autre côté, en augmentant le traitement des flux entrants, Sorevo recycle plus. Une démarche qui évite de l’enfouissement ou de l’incinération et permet de limiter l’épuisement des ressources naturelles minières.

Share This